Premiers secours: des gestes qui sauvent

Posté par cedseo le 24 avril 2013

Premiers secours: des gestes qui sauvent dans Eco-Santé 339896_7803-300x276

Risques de noyade, accidents de la route, chutes… l’été est la période de l’année la plus périlleuse. Les jours s’allongent, les départs en vacances se multiplient et notre vigilance ne doit pas baisser. Les enfants de 10 à 14 ans sont les plus concernés par ce phénomène.  L’arrivée des beaux jours est donc une bonne occasion de rappeler les gestes qui sauvent.

Le secourisme signifie secourir des victimes d’accident. Pratiqué par un professionnel ou un bénévole, il ne s’improvise pas. Pour secourir efficacement, il est nécessaire d’avoir été formé par un organisme spécialisé. Vous apprendrez  notamment la position latérale de sécurité (PLS), la réanimation et le point de compression pour stopper un saignement.

Voici les gestes à effectuer si vous êtes face à un accident:

  1. Sécuriser les lieux de l’accident
  2. Déterminer l’état de la personne  (vérifier le pouls et la respiration)
  3. Alerter (les pompiers au 18, le SAMU au 15, les urgences européennes au 112)
  4. Effectuer les gestes de premiers secours

Les risques de l’été

 

Durant l’été, la vigilance doit se concentrer sur les noyades, les piqûres et les coups de chaleur, il en va de votre santé.

La noyade est l’une des principales causes de décès par accident chez les enfants. Pour l’éviter, la surveillance est la première précaution à prendre. Il est également conseillé d’équiper votre enfant de bouées ou brassards.

Les piqûres d’insectes et morsures ne sont pas dangereuses pour la santé si elles sont soignées rapidement,  mais sont souvent douloureuses. Attention alors aux différents insectes mais aussi aux oursins, vives, méduses et aux animaux rampants.

Les coups de chaleur ou insolations sont fréquents l’été. Ils touchent en particulier les seniors et les jeunes enfants. Boire régulièrement, ne pas s’exposer au soleil entre 12h et 16h, se couvrir la tête…sont autant de gestes simples qui doivent être respectés pour éviter tout risque d’insolation. Si vous désirez pratiquer une activité physique, commencez par une activité courte avec un entrainement régulier. Ne buvez pas d’alcool dans les 24h avant l’épreuve et portez des vêtements adaptés (couleurs claires, casquette…)

 

Les risques les plus courants

 

L’étouffement, le saignement, l’inconscience, l’arrêt cardiaque sont des risques de la vie courante.

En cas d’étouffement il faut agir vite, des claques dans le dos  ou des compressions abdominales peuvent permettre aux voies respiratoires de se déboucher.

Un saignement continue affaiblit considérablement une personne et doit être évité lorsque cela est possible. Protégez vos mains (gants, linges) et exercez une pression sur la plaie. Si vous avez besoin de vous libérer pour appeler les secours par exemple, placer un tampon relais sur la blessure.  Le tampon relais peut être fait à partir d’un linge et doit entourer complètement la blessure. Il doit être convenablement serré afin de stopper ou du moins limiter le saignement.

En cas d’inconscience, il sera nécessaire de vérifier que les voies respiratoires sont bien dégagées et de placer la personne en position latérale de sécurité. Ainsi, les risques d’étouffement sont évités en cas de vomissement.

L’arrêt cardiaque est une perte de conscience avec arrêt du pouls. Traité rapidement et avec des gestes adaptés, il peut ne pas conduire à la mort. Le massage cardiaque doit être pratiqué et en cas d’échec, peut conduire à l’utilisation d’un défibrillateur.  Le défibrillateur permettra au cœur de reprendre son rôle de pompe sanguine afin d’envoyer le sang dans le reste du corps.
1193410_78573924-300x228 dans Eco-Santé

Comment se former aux premiers secours ?

 

Il vous est possible de passer la Formation Prévention et Secours Civique de niveau 1 (PSC 1). Vous apprendrez les réflexes à avoir en cas d’accident : donner l’alerte, que faire en cas d’étouffement, de saignement, d’inconscience, de malaise, de traumatisme.

La formation dure une dizaine d’heures, qui peuvent s’effectuer en continu durant un week-end par exemple ou sur demi-journée. Toute personne de plus de 10 ans peut s’y former.  Différents organismes proposent ces formations tels que la Croix-Rouge ou la Protection Civile.  Le coût est compris entre 50€ et 60€ est peut être pris en charge par votre entreprise par exemple.

Si vous suivez une de ces formations, certaines mutuelles vous offriront un forfait « premiers secours » pour les actes de prévention.

Laisser un commentaire

 

Ostéopathe à Paris |
Blog mutuelle - Blog assura... |
L' enfant A Venir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une maladie invisible, mais...
| SANTENERGIE
| Blog - Mutuelle sante